Peut-on lutter contre l'échec scolaire ?

Auteurs: Marcel Crahay, Thierry Rocher (Préface)
Discipline: Pédagogie

ISBN: 9782807315853
Copyright: 2019

Prix de détail: 79,95 $
Nombre de pages: 466
Format: Livre broché/à couverture souple

Un ouvrage incontournable sur l'échec scolaire. Cette nouvelle édition développe une large réflexion à la fois sur le redoublement qui ne produit pas les effets escomptés et sur la formation des enseignants qui nécessite un changement dans les pratiques d'évaluation notamment.

L'échec scolaire n'est pas une fatalité. 

Cette nouvelle édition développe une large réflexion sur la problématique de l'échec, toujours fondée sur des éléments de recherche empirique, comme l'étude de l'évolution des taux de retard scolaire dans trois pays francophones (Belgique, France et Suisse) ou l'analyse des représentations que se font les enseignants à son propos, ou encore l'évaluation des effets cognitifs du redoublement ou des préjudices socio-affectifs. 

L'ouvrage aborde également les études internationales du rendement scolaire. Elles permettent de comparer l'efficacité respective des systèmes d'enseignement qui ont aboli le redoublement et de ceux qui ont conservé cette pratique.

Les enseignants, les pédagogues et les décideurs politiques trouveront dans cet ouvrage de très nombreuses informations scientifiques qui nourriront leur réflexion.
 

Marcel Crahay

​Marcel Crahay est professeur émérite de psychologie de l’éducation aux Universités de Genève et de Liège.

Thierry Rocher (Préface)

​Thierry Rocher est responsable du bureau de l’évaluation des élèves à la Direction de l’évaluation, de la performance et de la prospective (DEPP) du ministère de l’Éducation nationale. Statisticien de formation (INSEE), docteur en psychologie, il s’est spécialisé dans les domaines de la mesure en éducation et de la psychométrie.

Produit ajouté au panier

Attention! Le produit que vous êtes sur le point d'acheter ne donne pas accès à la version numérique de l'ouvrage, mais uniquement aux exercices en ligne.

Cette transaction est une vente finale.